Lorsque Kent Mendez (19 ans) a fui son domicile de New-York, il a laissé une longue lettre très émouvante à ses parents, expliquant pourquoi il devait partir. Sa famille ne l’accepte pas tel qu’il est, un homme gay. Pour rappel la majorité est à 21 ans aux états unis.

Kent Insta.JPG

Après que Kent ait posté une copie de sa lettre écrite en anglais et en espagnol sur Twitter, le Web a explosé avec une effusion de sympathie et des gestes de gentillesse.
«Il n’y a pas eu de jour où je n’ai pas pleuré ni lutté pour trouver l’énergie pour sortir du lit», « Cela ne ressemble pas à ma maison et je ne pense pas qu’elle ne le sera jamais. »

Kent.JPG

Après avoir énuméré tout ce que ses parents ont déployés pour le «guérir» de son homosexualité, Kent a patiemment expliqué où ses parents s’étaient trompés en ne respectant pas son cheminement vers la découverte de soi et la paix avec sa sexualité. «L’autre jour, vous m’avez demandé qu’elle était le rôle des parents», « Les parents sont supposés aimer et accepter leurs enfants sans condition. »

«Cela m’a pris une vie pour arriver à un point où je suis heureux et en sécurité avec qui je suis »

Cela me brise d’entendre que les deux personnes qui m’ont soutenue toute ma vie ne m’acceptent pas. Cela me fait mal que vous ne puissiez pas tous les deux mettre de côté vos opinions et points de vue personnels, mais tout simplement m’aimer et m’accepter comme je suis. »

«Je pars parce que je refuse de devenir une autre statistique»

L’adolescent énumère ensuite des statistiques sur les adolescents LGBTQ qui tentent de se suicider, soulignant que le manque de soutien des parents augmente considérablement les chances de réussite.

Kent a dit à ses parents de ne pas prendre la peine de le contacter sauf s’ils se décident à l’accepter tel qu’il est. Dans un tweet récent, il annonce qu’ils ne l’ont pas contacté depuis son départ.

L’adolescent habite actuellement avec un ami et veut s’assurer que tout le monde sait qu’il ne recherche ni la sympathie ni l’attention quand il poste sa lettre.

kent ny.jpg

«Je ne partage pas cela pour attirer l’attention sur moi, mais parce que je sais qu’il y a des gens comme moi qui ont peur, qui sont dans des foyers abusifs, je veux être un exemple et montrer qu’il y a de la lumière au bout du tunnel », a-t-il récemment tweeté.

Une collecte est actuellement en ligne pour l’aider à terminer ses études.

go fund me.JPG

Laisser un commentaire